Journées citoyennes

2022

Comme chaque année, les bénévoles se mobilisent pour participer au fleurissement de Montadroit. Cette année, petite particularité, ils ont pris le temps de partager un repas, l’auberge a ouvert ses portes pour  l’occasion.

Une proposition, mettre un robinet pour avoir accès à l’eau au niveau de « la tombe celte » transformée en bac à fleurs… et aussi un banc, pour pouvoir se rencontrer sous le tilleul et pour les pique-niques des gens de passage…

A l’apéro crèment  aux fleurs de sureau.

Au menu, pizza de Danièle, cake aux asperges sauvage d’Isabelle, salade de tomate à la menthe, côtelettes et saucisses offertes pas la commune et cuisinées par Lise et Pauline, gratin dauphinois et haricots de Marie Claude, fromage. Lise nous a préparé le dessert : des galettes, une au sucre, l’autre aux pralines…

L’année prochaine il nous faut de la terre pour nos plantations, ça garde l’eau, il faut moins arrosé, dit Claude.

Christian était de la partie… il va participer à l’arrosage.

II faut recommencer l’an prochain nous a t il confié, c’est bien de manger ensemble  !


2021 … en vidéo !

 

 

 

 

 

 

 


2020… sous la pluie !

 

Journée qui commence effectivement par du nettoyage et …

… la pluie !

 

La famille DAVID a donc transformé la journée en atelier créatif … des cailloux soigneusement choisis, peints… une maisonnette perchoir

 

                    

 

 

 

 

 

 

 

avec installation sous le soleil ….

arrosage des petits plants d’œillet d’inde le long de la route,  bichonnés par Claude.  Précieuses plantes en association pour les tomates ! ( voir site bonnes associations de plantes au jardin)

 

C’est principalement lui et Marie Claude (bientôt en photos) qui se chargent de faire boire nos petites plantes en jardinières l’été.

 

 

 

MTDRT JOURN2E CITOYENNE 2020

La Croix (ancien menhir) bien nettoyée l’an passé accueille des vivaces… Si vous en avez dans votre jardin, elles trouveront facilement leur place à l’entrée de village coté Légna.

Après l’époque des tulipes, jonquilles, iris et narcisses, les delphiniums, œillet de poètes, floks  vont prendre la relève…

Les roses trémières colonisent le moindre interstice de goudron pour s’installer… comme les pavots

 

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les soucis, camomilles et autres plantes …

Parfois discrètes, passant inaperçues, parfois trop visibles et considérées comme indésirables, ces plantes belles et rebelles ont pourtant mille histoires à nous raconter !

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

De la Chélidoine qui soigne les verrues aux légendes associées aux fougères, en passant par l’incroyable stratégie de dissémination du pissenlit, les plantes spontanées des rues sont extraordinaires à plus d’un titre.

 

 

 

 

 

Voici quelques ressources utiles :

  • Site internet « La cabane de tellus », le site qui va vous faire aimer les « mauvaises-herbes » !
  • Programme national de sciences participatives du Muséum d’Histoire Naturelle Sauvages de ma rue 
  • Ouvrage « Sauvages de ma rue. Guide des plantes sauvages des villes de France » – 2012

Le programme Sauvages de ma rue

« Sauvages de ma rue » est un programme de sciences participatives proposé par Tela Botanica et le Muséum National d’Histoire Naturelle. Le programme propose à tout un chacun d’inventorier les plantes spontanées de nos rues, poussant sur nos trottoirs, murs et pavés… En transmettant vos observations au muséum, vous contribuez ainsi à la connaissance de la nature en ville !

Les CPIE sont des relais du programme, à découvrir sur le site dédié.

A signaler aussi, sur cette journée citoyenne,  le travail remarquable de restauration du « lavoir » sous roche chaude par notre quatrième adjoint

 

 

 

Partager sur les réseaux sociaux :