Le(-a) Valzinien(-ne) du mois

    Pour démarrer cette nouvelle rubrique, qui sera normalement mensuelle, on va aujourd’hui donner la parole à une des personnes les plus connues et les plus estimées (si si) de la Petite Montagne.

Mais ne le lui  dîtes pas, sa modestie pourrait en souffrir !

VePM               Bonjour, Colette Vincent. Mais qui es-tu ?

Colette            Une Jurassienne ! Toute petite, j’allais  garder les vaches en champs à Ugna, où je suis née, dans la famille Poudroux, implantée depuis au moins 10 générations dans le village. Et où résident toujours ma maman, la Jeanne, Mireille Salvi, et le non moins célèbre Dédé, tandis que Jocelyne, et Laurence se sont envolées vers d’autres cieux sur les ailes de l’amour … (violons),  vers des contrées lointaines, presque inconnues.  Messia, Orgelet… pensez-donc …

            Je suis allée moins loin, j’habite maintenant à Agea,  la maison dans laquelle j’ai passé de trop courtes années de bonheur avec mon mari Menou, qui nous a  quitté en 2017.

J’ai aussi travaillé 10 ans à l’usine Rigollet, articles scolaires

VePM               Et on voit paraît-il à Agea de temps à autre plein d’adorables petits-enfants qui courent partout et cassent les petits bibelots auxquels tu tenais tant …

Colette            Pas du tout, ils sont très sages,gentils et bien élevés (écoutez, ça c’est la Mamie qui parle, tout à fait objective …) 

11 8 7 6 et 2 ans, si vous voulez jouer au Quinté …

 

VePM               Tes 2 grands fils t’ont gâtée ! Et si on te connaît si bien, c’est parce que pendant 16 années, tu as arpenté (c’est une image) la Petite Montagne, de Turgon à Fétigny et de Montcoux à Montgefond ? Mais rassure-moi, cette silhouette de jeune fille, tu ne la dois quand même pas aux célèbres bicyclettes modèle 1923 réformé 1946  qui ont fait transpirer des générations de tes collègues?

 

Colette            Pas du tout ! J’ai eu un vélo à Dole, autrefois mais quand je suis arrivée à Arinthod on m’a donnée une vraie voiture. J’étais rouleuse, c’est-à-dire que j’assurais les remplacements de collègues absents sur les cantons d’Arinthod et Orgelet. Et ça en fait des communes.

VePM               Ça doit aussi t’en faire des kilomètres au volant de tes petites voitures jaunes. Parce que, tu  étais en  CDD mais tu avais quand même droit à la limousine ? Si nos amis ne le savent  pas,  la Poste t’a fait travailler pendant pas mal de temps sous le régime des CDD , situation précaire s’il en fût.. Combien au fait ? Et tu as eu ton CDI quand ?

Colette            25 ans en tout à la Poste …De mémoire …50  ? 100 CDD ? Et après 16 ans j’ai eu mon CDI. Et ça m’a fait du bien.

VePM               Donc tu étais préposée.. ça on le sait, tu nous a, à tous déposé plein de factures dans la boîte, et je te soupçonne d’avoir parfois soigneusement attendu le 26 du mois pour nous apporter les plus grosses ?  En revanche les lettres de mes admiratrices … de moins en moins !

Et puis tu peux bien le dire maintenant, il y a prescription : quels ont été tes clients les plus pénibles ?

Colette             Heu .. c’est délicat mais je citerai une vrai peste, Madame Hpshjdudfgn (*) de Pjkdio, vous voyez qui c’est ?

VePM               Les plus sympas ? Allez, des noms.

Colette            J’ai eu les clients les plus sympas du monde, que des amours

VePM               Et des anecdotes bien croustillantes ? Vas-y, ça ne sortira pas d’ici

Colette            On pourrait parler des messieurs qui étaient toujours nus quand ils m’ouvraient la porte. Je changeais d’horaire ? Toujours à  p… ! J’avais aussi un Papy très gentil qui m’invitait à boire un coup et qui me concoctait des tisanes innommables dans des récipients disons … pas du tout immaculés… et va-t’en refuser …

VePM   :           Et en dehors du courrier, quelles étaient tes tâches ? On t’a vu souvent trouver le temps de prendre des nouvelles de toutes tes mamies, et Dieu sait qu’il y en a dans nos contrées … je crois que maintenant c’est devenu une tâche officielle ?

Colette             Prendre des nouvelles, faire des commissions, apporter le journal, le pain, les médicaments, rendre des petits services, ce boulot avait de bons côtés. Puis je mettais de petits chaussons dans les boîtes pour les nouveaux-nés, un petit mot de Bonne Année. Tout en officiant en tant que confessionnal ambulant ! Je n’ai pas relu le Règlement de LaPoste, mais je crois que tout ça ne devait pas être dedans …

VePM               Et tout ça c’est fini. Tu t’y remettrais, le cas échéant ?

Colette            J’adore le contact humain, et ça me manque. Mais je n’y retournerais pas dans les conditions actuelles ! Seulement si on me ramène 15 ans en arrière. Les tournées ont changé, on bouffe des kilomètres. Moins de courrier, beaucoup plus de paquets .

VePM               Et en plus de tout ça, toujours pleine de dynamisme, tu as mis en place, créé, organisé, promu, encouragé, découvert, imaginé, bâti, initié tout plein d’événements dont la finalité était d’apporter de la joie de vivre à tes contemporains .Tu vas nous en citer quelques-uns ?

Colette  :          Les plus récents : la réunion de 8 villages au sein  de Valzin imposait la création de liens entre des gens qui, éloignés parfois de près de 10 km, ne se connaissaient pas toujours très bien. J’ai donc  inventé les maintenant célèbres soirées ‘Colette’ au cours desquelles une large partie  de nos concitoyens a pu déguster successivement, et dans divers lieux, des crêpes, des gaufres, des soupes, et autres gourmandises, avec l’aide de ma fidèle  complice Joëlle,  arrosées  de divers sodas, sirops, jus de fruits, eaux minérales plates OU gazeuses. Quoi ? Du vin ? Oh oui, parfois …

VePM               Mais toujours avec la tempérance et la dignité valziniennes qui suscitent tant d’admiration dans les villages avoisinants et qui ont fait la réputation de la commune. Et au fait ça recommence quand ? Les gestes barrière ne vont-ils pas un peu compliquer les choses ?

Colette            On ne sait pas quand ça pourra reprendre, mais j’aimerais beaucoup. La préparation représente un très gros boulot pour moi mais j’en suis payée par la reconnaissance et l’enthousiasme des participants. Et Valzin en Fête pourrait reprendre l’organisation.

VePM               Tu a également été le moteur du Téléthon, avec un très grand succès.

Colette            On a démarré avec le Jura Nord en 1994, puis à Agea et ensuite à la côte des Vignes en 2003. Pensez donc, 900 € au début, 16.000 aujourd’hui.. pas mal, non ? Et Daniel Jaud devient responsable de Jura Sud ! Et en 2020 on veut affoler les compteurs .

  Et la Saint-Didier, au cours de laquelle les Savigniens montrent leur dévotion et leur piété à notre Saint Patron d’une main, la fourchette dans l’autre.  On a aussi le repas du village à Agea

VePM               Ta participation au Foyer du Martelet, au Théâtre (?)

Colette            Je suis membre du bureau, même si ma charge de travail de retraitée m’a imposé un peu de recul. Et j’ai fait du Théâtre entre 74 et 79

VePM               Tout en travaillant au  Conseil Municipal

Colette            Je faisais partie du Conseil à Savigna, puis j’étais sur la 1ère liste à Valzin.

VePM               Ta présence sur les brocantes, loin vers l’ouest, à l’étranger, vers Marigna ?

Colette:           Oui, ça m’arrive ..

VePM               Et plein d’autre choses encore ..

                        Maintenant, jeune retraitée, parles-nous de tes projets ?

Colette            Une priorité : mes 5 loustics. Je veux avoir le temps de les voir grandir

                        Et puis j’ai plein d’idées, mais attendons de voir comment la situation sanitaire évolue

VePM              Toutes les communes devraient avoir la chance d’abriter des personnes comme toi,
Valzin est une commune très agréable à habiter, tu y es pour beaucoup.

Merci Colette

De notre envoyé spécial à Agea…

* Le nom a été modifié (ça se voit pas?)

VePM     lire … Valzin En Petite Montagne…

 
   

 

Partager sur les réseaux sociaux :